mardi 17 août 2021

Fête de l'Humanité 2021


 

La fête de l'Humanité 2021 : Comme chaque année, le rendez-vous politique de la rentrée, les vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre prochains !


Retrouvez le programme complet et la billetterie en ligne sur le site de la fête de l'Humanité.

Vous pouvez aussi vous procurer des billets pour la fête de l'Humanité aux prix de 30€ dès à présent (gratuit pour les moins de 15 ans) :
  • Par mail : nordessonne.pcf@gmail.com
  • Par sms : 06 45 95 19 28
  • Auprès d'un-e militant-e du PCF de votre quartier ou au marché les week-ends 
  • Au Forum des associations de Palaiseau  à la rentrée samedi 4 septembre 2021 de 9h30 à 18h00 (Avenue de la République, stand du PCF Palaiseau)

 

mardi 20 février 2018

Le piège se referme sur les résidences Essonne Yvelines

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE

En mettant un terme à sa participation, L'investisseur Action Logement prive le bailleur social Les Résidences Yvelines-Essonne de 30% de son capital.
Souvenons-nous que les Présidents des deux départements avaient écarté l'idée d'un office public pour se tourner vers le privé. Mais le choix d'un opérateur privé a toujours un prix. Dans ce cas, il se monte à 250 millions d'euros.

Le collectif OPIEVOY, qui avait défendu l'idée de la création d'un office public, structure qui n'existe pas en Essonne, contrairement à tous les autres départements d'Ile de France, se voit aujourd'hui donner raison. Il s'inquiète cependant des conséquences pour les locataires des 28 535 logements du groupe et des répercussions désastreuses auxquelles on doit s'attendre : annulation ou report des plans de rénovations urbaines engagés, arrêt des constructions de logements neufs, baisse des effectifs salariés…

Les militants et les élus communistes dénoncent la stratégie des présidents des deux départements et de la ministre du logement. Le choix de ne pas étudier tous les scénarios possibles dont celui de la création d'un office public HLM est lourd de conséquences pour les locataires et privent les habitants de l'Essonne et des Yvelines d'un formidable outil au service des ménages modestes.

Les présidents des deux départements, Pierre BEDIER et François DUROVRAY, doivent prendre leurs responsabilités et mettre en œuvre la seule solution viable : celle de la création d'un office public HLM.

 Fédération de l'Essonne du PCF
Corbeil-Essonnes, le 20 février 2018

mardi 9 janvier 2018

Grève des blocs opératoires des hôpitaux de Longjumeau et Orsay

Fédération de l'Essonne du PCF
 COMMUNIQUE

Depuis lundi 8 janvier, les personnels des blocs opératoires des hôpitaux de Longjumeau et Orsay sont en grève. En cause la dégradation de leurs conditions de travail et les décisions prises sans véritable concertation.
Les personnels grévistes dans leur tract distribué dans les deux hôpitaux parlent des « contraintes budgétaires qui pèsent sur l'hôpital et qui ne peuvent justifier de sacrifier la qualité des soins en épuisant physiquement et psychologiquement le personnel bienveillant qui ne demandent qu'à travailler dignement ! ». « Nous ne sommes pas que des lignes budgétaires, des cases à remplir ou à déplacer ! ».
Partout en France, nos établissements hospitaliers sont malades des restrictions budgétaires qui leur sont demandées et qui aboutissent à des situations catastrophiques pour les patients et les personnels.
Partout en France, des fermetures d'établissements publics de santé sont programmées. Tel en Essonne, avec celle des trois hôpitaux de proximité de Juvisy, Longjumeau et Orsay. Le comité de défense de ces 3 hôpitaux a déjà recueilli 30 000 signatures contre ces projets de fermetures au profit d'un seul établissement, ayant une capacité réduite de plus de la moitié, avec 450 lits sur le plateau de Saclay.
D'autres solutions existent pour répondre aux besoins d'un bassin de population de plus d'un demi-million d'habitants. C'est notre santé qui est en danger avec un accès aux soins qui se réduit jour après jour comme peau de chagrin !
Face à cette situation 1400 mouvements ont déjà été engagés en 2017 pour sauver un hôpital ou bien un EPAD et dénoncer la souffrance au travail des personnels hospitaliers avec à chaque fois le soutien de la population locale.
Il est temps de dire stop ! La santé n'est pas une marchandise. Une vraie politique de santé doit s'adapter aux besoins réels, les budgets ne doivent pas être diminués arbitrairement mais également adaptés pour y répondre.
Les communistes essonniens et les élus communistes et républicains, soutiennent l'action des personnels des blocs opératoires des hôpitaux de Longjumeau et d'Orsay, pour leurs conditions de travail et pour assurer une garantie de soins et de sécurité aux patients.
La direction doit entendre leurs revendications.

Corbeil-Essonnes, le 9 janvier 2018